Priorités économiques et sociales : examen des progrès de la Belgique et des autres états membres

La Commission européenne a publié début mars son analyse annuelle de la situation économique et sociale dans les états membres.

Semestre européen

Le Semestre européen est une analyse de la situation économique et sociale des états membres, basée sur un examen des progrès réalisés dans la mise en œuvre des recommandations par pays ainsi qu’une évaluation des déséquilibres éventuels.

« Certains progrès » réalisés

Si l’on observe l’évolution au fil des ans, les États membres ont réalisé au moins «certains progrès» en ce qui concerne plus de deux tiers des recommandations. La mise en œuvre des réformes a été solide dans certains domaines essentiels. Depuis le lancement du Semestre européen en 2011, les États membres ont accompli les progrès les plus importants dans les domaines des services financiers ainsi que de la politique et de la gouvernance budgétaires. Des progrès significatifs ont également été réalisés pour ce qui est de l’accès au financement, de la législation sur la protection de l’emploi et des cadres relatifs aux contrats de travail. Les rapports par pays présentent les points marquants pour tous les États membres.

En Belgique

Voici la situation en Belgique :

Voir le rapport complet pour la Belgique

Présentation des priorités économiques et sociales par pays en avril

L’étape suivante pour les États membres consistera à présenter leurs priorités de politique économique et sociale dans leurs programmes nationaux de réforme et dans leurs programmes de stabilité et/ou de convergence (énonçant leurs priorités budgétaires) d’ici à la mi-avril, à la lumière des défis recensés.

Semestre européen 2018

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.