1 milliard d'euros pour des superordinateurs européens

La Commission européenne propose d’investir conjointement avec les états membres pour la mise en place d’une infrastructure européenne de superordinateurs d’envergure mondiale. Objectif : traiter des volumes de données toujours plus importants.

Contrer un manque d’indépendance

À l’heure actuelle, les scientifiques et les entreprises d’Europe effectuent de plus en plus souvent le traitement de leurs données en dehors de l’UE car le temps de calcul disponible dans l’UE ne suffit pas à leurs besoins. Ce manque d’indépendance constitue une menace pour la vie privée, la protection des données, les secrets commerciaux et la propriété des données, notamment pour les applications sensibles.

Une nouvelle structure juridique et financière

Une nouvelle structure juridique et financière, l’entreprise commune EuroHPC, va acquérir, mettre en place et déployer dans toute l’Europe une infrastructure de calcul à haute performance (CHP). Elle appuiera également un programme de recherche et d’innovation afin de développer les technologies et machines (matériel informatique) ainsi que les applications (logiciels) qui fonctionneraient sur ces superordinateurs.

1 milliard d’euros de fonds publics

Dans l’ensemble, environ 1 milliard d’euros de fonds publics seraient investis d’ici à 2020, et les membres privés de l’initiative apporteraient également des contributions en nature.

Plus d’infos

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.