Brexit : Démission des Ministres en charge du Brexit et des Affaires étrangères

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris Johnson, a présenté lundi 9 juillet sa démission, à la suite de nombreux désaccords avec Theresa May sur la future relation du Royaume-Uni avec l’UE. Cette annonce est intervenue au lendemain du départ du ministre chargé du Brexit, David Davis. 

Quelles sont les raisons de ces démissions? 

Les deux ministres démissionnaires étaient connus comme des partisans d’un Brexit « dur ». 

Ils avaient déjà régulièrement menacé Theresa May de quitter le Gouvernement si elle ne défendait pas une ligne plus dure dans les négociations menées avec l’Union européenne. 

La nouvelle position de Theresa May en faveur du maintien d’étroites relations économiques avec l’UE annoncée tout début juillet n’était pas au goût des ministres pré-cités. Boris Johnson a d’ailleurs écrit dans sa lettre de démission, que « le Royaume-Uni se dirigeait vraiment vers le statut de colonie de l’UE ».

Quelles conséquences dans les négociations en cours sur le Brexit?

A moins de neuf mois du Brexit prévu fin mars 2019, le Gouvernement britannique montre clairement les divisions de sa majorité sur l’avenir du Royaume-Uni hors de l’UE.

Le président du Conseil européen Donald Tusk a déclaré sur Twitter : « Les hommes politiques vont et viennent mais les problèmes qu’ils ont créés pour le peuple demeurent. Je ne peux que regretter que l’idée du Brexit ne soit pas partie avec Davis et Johnson. Mais… qui sait? », 

La Commission européenne attend la publication, espérée ce 12 juillet, du document expliquant la proposition britannique sur la future relation avec l’UE, post-Brexit.

Evènements depuis le référendum

 

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.