Covid-19 : quels effets sur Erasmus et le Corps européen de solidarité?

L’éducation souffre beaucoup de la crise causée par la pandémie de coronavirus. En effet, les restrictions de voyage et la fermeture des universités ont eu un impact sur la participation de nombreux jeunes aux programmes de mobilité transfrontalière, tels qu’Erasmus+ et le Corps européen de solidarité.

Actuellement, 165 000 jeunes européens participent à un échange Erasmus et 5 000 sont impliqués dans des projets de volontariat.

Etudiants Erasmus durant la pandémie

  • 5% des échanges d’étudiants ont été annulés en raison de la pandémie.
  • 37,5% des étudiants se sont retrouvés dans une situation problématique liée à leur échange (impossibilité de rentrer à la maison, problèmes d’hébergement).
  • La moitié des étudiants pour lesquels le programme n’a pas dû être annulé suivent maintenant des cours en ligne.

Comment l’Union européenne les soutient-elle ?

Pour soutenir autant que possible les jeunes bénévoles ou les étudiants qui participent à Erasmus+, la Commission européenne a déclaré qu’elle rendrait les programmes aussi flexibles que possible :

  • possibilité d’approuver des coûts supplémentaires pour rembourser, par exemple, tous les coûts engendrés par la crise du Covid-19;
  • possibilité de reporter les activités prévues de 12 mois;
  • apport de soutien, d’informations claires pour rassurer les participants;
  • obtention des crédits nécessaires pour réussir l’année en suivant les cours à distance; 
  • conservation du statut d’étudiant Erasmus ou de volontaire.

Pour en savoir plus

Lisez l’article complet du Parlement européen sur le sujet

Foire aux questions posées par les participants du programme Eramus et du corps européen de solidarité

10 mesures de l’Union Européenne pour lutter contre la pandémie

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.