La feuille de route européenne pour le futur déconfinement

Face à la pandémie de coronavirus, la Commission européenne aide les pays membres à coordonner leur réaction. Dans ce cadre, elle a publié, en collaboration avec le Conseil européen, une feuille de route européenne en vue de la levée graduelle des mesures de confinement.

choisir le bon moment

Tout en tenant compte des spécificités de chaque pays, la feuille de route européenne met l’accent sur l’importance du phasage. Les critères suivants doivent être pris en compte pour apprécier si le moment est venu de commencer à assouplir les mesures de confinement:

  • Une baisse substantielle et durable du nombre d’hospitalisations et/ou de nouveaux cas de Covid-19;
  • Des capacités suffisantes dans les systèmes de soins de santé, soit des lits disponibles et du stock de matériel et de médicaments;
  • Des capacités de surveillance appropriées, notamment des capacités de dépistage à grande échelle afin de détecter et d’isoler rapidement les personnes infectées, ainsi que des capacités de suivi et de traçage réglementées.

Une levée progressive

Dans la mesure où ces critères seraient remplis, l’Union Européenne propose des recommandations concrètes que les États membres devraient prendre en compte lorsqu’ils planifieront la levée graduelle des mesures de confinement:

  • Les mesures générales devraient progressivement laisser la place à des mesures ciblées. Il s’agit, par exemple, de protéger plus longtemps les groupes les plus vulnérables ou encore de faciliter la reprise progressive des activités économiques nécessaires.
  • Les contrôles aux frontières intérieures devraient être levés de manière coordonnée, dès que les situations épidémiologiques des régions frontalières convergeront de façon suffisante. Les frontières extérieures, quant à elle, devraient être rouvertes dans une seconde phase, en tenant compte de la propagation du virus à l’extérieur de l’UE.
  • La reprise de l’activité économique devrait être progressive.
  • Les rassemblements de personnes devraient être progressivement autorisés, en tenant compte des spécificités des différentes catégories d’activités.
  • Les efforts visant à contenir la propagation du virus devraient être maintenus au moyen de campagnes de sensibilisation afin d’encourager la population à conserver des pratiques d’hygiène et de distanciation sociale strictes.
  • Les mesures devraient faire l’objet d’un suivi constant, et l’état de préparation devrait être renforcé pour permettre le rétablissement, le cas échéant, de mesures de confinement plus strictes.

Solidarité et coordination

Dans le cadre de cette levée des mesures, une approche européenne est fondamentale. Même si le calendrier et les modalités varient d’un État membre à l’autre, il est primordial de disposer d’un cadre commun reposant sur des études scientifiques centrées sur la santé publique, et d’une coordination entre les États membres, afin d’éviter les effets négatifs. Le respect et la solidarité demeurent essentiels pour répondre à cet immense défi sanitaire et socio-économique.

 

Pour plus d’informations

 

 

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.