Prix Lux 2018 : le meilleur du cinéma européen

Dix films, 28 pays, un seul prix. Chaque année, le Parlement européen décerne le Prix LUX au meilleur du cinéma européen.

A quoi sert le Prix Lux?

Le Prix LUX du Parlement européen aide à promouvoir le cinéma européen, rendre les films accessibles à un public plus large et encourager le débat sur les valeurs et les questions sociales à travers l’Europe. Pour cela, le Parlement européen finance le sous-titrage des trois films finalistes dans les 24 langues de l’Union européenne. Le film lauréat bénéficie également d’un financement du Parlement européen en vue d’adapter la version originale pour les personnes malentendantes et malvoyantes et de promouvoir ces copies.

La sélection 2018

Les dix films, sélectionnés par le jury du Prix Lux, regroupent aussi bien des films qui ont déjà attiré beaucoup d’attention dans les grands festivals de cinéma que des petites sorties nationales. Ils sont très divers mais ont une chose en commun : ils reflètent les problèmes auxquels nos sociétés sont confrontées telles que les migrations, les populismes, les nationalismes, la mondialisation, la guerre, la religion et la justice. Pour la première fois, deux documentaires font partie de la sélection : « L’Envers d’une histoire » et « The Silence of Others ».

Voici ci-dessous les dix films qui étaient en compétition pour le Prix Lux 2018 (par ordre alphabétique) :
. « Border » d’Ali Abbasi (Suède, Danemark)
. « Donbass » de Sergei Loznitsa (Allemagne, France, Ukraine, Pays-Bas, Roumanie)
. « Girl » de Lukas Dhont (Belge)
. « Happy as Lazzaro » d’Alice Rohrwacher (Italie, Suisse, France, Allemagne)
. « L’Envers d’une histoire » de Mila Turajlic (Serbie, France, Qatar)
. « Mug » de Malgorzata Szumovska (Pologne)
. « Styx » de Wolfgang Fischer (Allemagne, Autriche)
. « The Silence of Others » d’Almudena Carracedo (Espagne, Etats-Unis)
. « U_July 22 » d’Erik Pope (Norvège)
. « Woman at War » de Benedikt Erlingsson (Islande, France, Ukraine)

Les trois films finalistes

Les 3 films finalistes sont :

Woman at War  de Benedikt Erlingsson, Styx de Wolfgang Fischer and L’envers d’une histoire de Mila Turajlic. 

Le film lauréat

C’est le film de Benedikt Erlingsson, Woman at War, qui a remporté le prix. 

Ce film qui tient à la fois de la comédie et du drame aborde les thèmes de l’environnement depuis le portrait d’une femme qui entre en guerre avec l’industrie de l’aluminium basée dans les Highlands d’Islande.

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.