Qu'est-ce que le mécanisme de protection civile de l'UE ?

Créé en 2001, le mécanisme de protection civile de l’Union européenne est un dispositif auquel participent les 27 Etats de l’Union européenne ainsi que le Royaume-Uni (pendant sa période de transition) et plusieurs pays tiers comme l’Islande, la Norvège, la Serbie, le Monténégro, la République de Macédoine du Nord et la Turquie. Chaque Etat contribue au financement du Centre de coordination de la réaction d’urgence (ERCC), qui gère le fonctionnement du mécanisme de protection civile et envoie sur place équipements et personnel.

L’objectif général de ce dispositif est de fournir aux pays participants le moyen de s’entraider dans le domaine de la protection civile, ou de prêter assistance à des pays tiers ne disposant pas de moyens suffisants pour réagir face à une situation d’urgence.

Grâce à ce mécanisme, la Commission européenne joue un rôle essentiel dans la coordination de la réaction aux catastrophes en Europe et au-delà., Elle prend également en charge au moins 75 % des coûts liés au transport et/ou aux opérations de déploiement.

 

Un dispositif important lors de la pandémie du COVID19

En raison de la pandémie de COVID-19, le mécanisme de protection civile de l’UE a été activé pour la première fois le 28 janvier par la France. Le but de l’opération était de rapatrier les citoyens européens se trouvant à Wuhan, en Chine et dans le reste du monde. Un mois plus tard, il a été à nouveau mobilisé pour envoyer plus de 25 tonnes d’équipements de protection individuelle à la Chine.

Par après, il a été utilisé en mars puis en avril notamment, par l’Italie, pays européen le plus touché par la pandémie, pour recevoir de l’aide des autres membres du mécanisme. La France, l’Allemagne et l’Autriche lui ont fait parvenir du matériel médical par ce biais, tandis que la Roumanie et la Norvège ont envoyé des équipes de médecins sur place pour épauler leurs confrères italiens. Le mécanisme a permis d’envoyer des masques supplémentaires à la Croatie, le Monténégro et la République de Macédoine du Nord le 7 août.

Dernière opération en date : l’acheminement de 2 millions de gants chirurgicaux offerts par la Norvège à la France le 28 octobre 2020.

PLUS d’informations sur ce mécanisme

 

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.