Une Union européenne de la santé pour faire face collectivement aux crises sanitaires

Tirant les leçons de la crise sanitaire actuelle, la Commission a présenté, le 11 novembre dernier, un ensemble de propositions afin de permettre de renforcer la capacité de réaction face aux crises sanitaires actuelles et futures.

renforcement du cadre de sécurité sanitaire de l’union

Afin d’assurer une meilleure coordination entre la Commission et les agences de l’Union Européenne, un nouveau règlement relatif aux menaces transfrontières graves pour la santé a été proposé, avec les objectifs suivants :

  • Renforcer la préparation: des recommandations et un plan de préparation de l’UE face aux crises sanitaires et pandémies seront élaborés en vue de l’adoption de plans au niveau national, associés à des cadres complets et transparents pour la communication d’informations.  Ces plans feraient l’objet d’audits et de tests de résistance par la Commission et les agences de l’UE.
  • Renforcer la surveillance : un système de surveillance intégré renforcé sera créé au niveau de l’UE et fera appel à l’intelligence artificielle et à d’autres moyens technologiques avancés.
  • Améliorer la communication des données : les États membres seront invités à intensifier la communication d’indicateurs relatifs aux systèmes de santé (par exemple: disponibilité des lits d’hôpitaux, capacité de traitement spécialisé et de soins intensifs, recensement du personnel ayant une formation médicale).
  • La déclaration d’une urgence à l’échelle de l’Union entraînerait une coordination accrue et permettrait le développement, le stockage et l’achat de produits pertinents en cas de crise.

Des agences sanitaires renforcées

Dès le début de la pandémie, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) et l’Agence européenne des médicaments (EMA) ont été en première ligne de l’action de l’UE pour faire face aux conséquences de la crise de la COVID-19. Cette crise a cependant révélé qu’il faut renforcer les deux agences et les doter de mandats plus forts afin de mieux protéger les citoyens de l’UE et de lutter contre les menaces transfrontières pour la santé.

La Commission a également présenté les principaux éléments de la future Autorité pour la réaction aux urgences sanitaires (Health Emergency Response Authority – HERA), dont la constitution sera proposée d’ici la fin de 2021. Une structure de ce type serait un nouveau soutien important pour améliorer la réponse apportée au niveau de l’UE aux menaces transfrontières pour la santé.

 

Site web de l’Agence européenne de la santé 

UNE QUESTION UNE DEMANDE ?
Contactez-nous !

Les champs marqués d'un * sont requis.

Vous pouvez à tout moment retirer votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire. Pour plus d'informations sur la gestion de vos données et pour connaitre et exercer vos droits, veuillez consulter notre charte vie privée.